Peut-on marcher avec une fissure du ménisque ? Faisons le point

marcher avec une fissure de menisque
Noter cet article

Les problèmes de genou, tels que les fissures du ménisque, sont fréquents, en particulier chez les personnes actives et les sportifs. La question se pose souvent : peut-on marcher avec une fissure du ménisque ? Dans cet article, nous explorerons ce qu’est une fissure du ménisque, ses symptômes et ses causes, ainsi que les conséquences de la marche sur une fissure du ménisque. Nous aborderons également les différents traitements disponibles et les précautions à prendre pour éviter d’aggraver la blessure.

Causes et symptômes d’une fissure du ménisque

Le ménisque, cartilage en croissant du genou, assure l’amortissement et la stabilité de l’articulation. Une fissure du ménisque, déchirure partielle ou totale, provoque douleur, gonflement et limitation de la mobilité. Plusieurs facteurs en sont la cause. D’abord, un mouvement brusque ou torsion du genou peut provoquer la déchirure lors d’activités sportives ou quotidiennes. Ensuite, un choc direct, comme un accident sportif, peut également entraîner une fissure. Les chocs violents lors de contacts ou chutes causent des traumatismes importants au genou et endommagent le ménisque. Enfin, l’usure progressive du cartilage liée à l’âge ou des activités répétées augmente les risques de déchirure. Certaines activités accélèrent ce processus d’usure et favorisent les fissures du ménisque. Les symptômes courants incluent douleurs, gonflements, difficultés à plier ou étendre le genou et sensation de blocage ou cliquetis.

Marcher avec une fissure du ménisque : les risques potentiels

Marcher avec une fissure du ménisque peut non seulement être douloureux, mais également nuire à la santé de l’articulation concernée. En effet, marcher sur un genou blessé peut accentuer la douleur et l’inflammation. Cette sollicitation excessive de l’articulation peut entraîner une aggravation du gonflement et rendre le traitement plus complexe.

De plus, la détérioration de la fonction articulaire est également un risque potentiel lorsque l’on marche avec une fissure du ménisque. La sollicitation répétée du genou endommagé peut causer une usure prématurée des surfaces articulaires et limiter la mobilité, rendant les mouvements quotidiens difficiles et douloureux.

marcher avec une fissure de menisque

Enfin, marcher avec une fissure du ménisque peut augmenter le risque de développer de l’arthrose. L’arthrose est une maladie articulaire dégénérative qui se caractérise par la dégradation progressive du cartilage. En sollicitant continuellement un genou blessé, on accélère ce processus de dégradation et on favorise l’apparition de l’arthrose.

Lire aussi :  8 exercices pour soulager une sciatique en 60 secondes

Ainsi, marcher sur un genou blessé peut provoquer une aggravation de la fissure, rendant le traitement plus difficile et prolongeant le temps de récupération. Quels sont d’ailleurs les traitements possibles ?

Les traitements disponibles pour une fissure du ménisque

Le repos et la glace

Au cours des premiers jours après la blessure, limiter la marche et appliquer de la glace sur le genou sont des solutions temporaires pour réduire l’inflammation et la douleur. Ces mesures permettent de soulager les symptômes initiaux et de préparer le terrain pour un traitement plus approfondi.

Les médicaments anti-inflammatoires

L’utilisation de médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), tels que l’ibuprofène, est également une solution temporaire pour soulager la douleur et réduire l’inflammation. Il est essentiel de consulter un médecin avant de prendre ces médicaments, car ils peuvent avoir des effets secondaires indésirables. Les AINS sont généralement utilisés en complément d’autres traitements pour optimiser les résultats.

La kinésithérapie

La rééducation avec un kinésithérapeute peut offrir des solutions à long terme pour renforcer les muscles autour du genou et améliorer la stabilité de l’articulation. Des exercices spécifiques et un programme de réadaptation adapté à chaque individu peuvent contribuer à une récupération plus rapide et à une réduction des symptômes. Ce traitement vise à rétablir la fonction articulaire et à prévenir les récidives.

La chirurgie

Dans les cas de fissures du ménisque plus graves ou lorsque les traitements conservateurs ne donnent pas de résultats satisfaisants, la chirurgie peut être envisagée comme solution définitive. Les options chirurgicales comprennent la réparation du ménisque, l’ablation partielle du ménisque (méniscectomie) ou, dans certains cas, la transplantation de ménisque. La chirurgie a pour objectif de restaurer la fonction du ménisque et d’assurer une récupération complète et durable.

Marcher avec une fissure du ménisque : les précautions à prendre

Afin de préserver le genou et d’éviter d’aggraver la blessure, l’utilisation de béquilles lors de la marche s’avère bénéfique, car elle permet de limiter le poids porté par l’articulation et d’atténuer la douleur. Par ailleurs, le port d’une genouillère contribue à la stabilisation de l’articulation et à la diminution de la douleur tout en prévenant d’autres blessures en limitant les mouvements du genou. Il est primordial de sélectionner une genouillère adéquate et de solliciter l’avis d’un professionnel de la santé pour s’assurer de la porter correctement. Dans un souci d’adaptation, il est essentiel de moduler son activité physique en tenant compte de la gravité de la fissure du ménisque et des recommandations de son médecin ou kinésithérapeute. Il pourrait être nécessaire de diminuer, voire d’éviter, certaines activités telles que la course à pied, le saut ou les sports à impact élevé, jusqu’à la guérison complète de la blessure.

Les personnes les plus à risque de souffrir d’une fissure du ménisque sont celles qui pratiquent régulièrement des activités physiques intenses, en particulier les sportifs professionnels. Les sports qui sollicitent fortement les genoux, tels que le football, le basketball, ou le tennis, augmentent le risque de blessures au ménisque. Les personnes âgées sont également plus susceptibles de développer des fissures du ménisque en raison de l’usure naturelle du cartilage au fil du temps.

Un exemple concret de joueur professionnel ayant vécu une blessure au ménisque est Léo Dubois, joueur de football de l’équipe de France. Dubois a souffert d’une fissure du ménisque en mai 2021. Suite à cette blessure, il a dû subir une opération et a été écarté des terrains pendant plusieurs semaines. En effet, la douleur était tellement attroce qu’il n’arrivait plus à marcher sans douleur. Dans l’interview, Léo Dubois souligne un paradoxe lié à cette blessure : bien qu’il soit possible de remarcher rapidement, il est crucial de laisser le genou au repos pour favoriser une bonne cicatrisation. Cette période est déterminante et exige sérieux et rigueur, car elle influence directement la rééducation et la récupération ultérieure.

Que retenir ?

Marcher avec une fissure du ménisque est possible, mais il est important de prendre des précautions pour éviter d’aggraver la blessure et de retarder la guérison. Il est essentiel de consulter un professionnel de la santé pour évaluer la gravité de la blessure et déterminer le meilleur traitement. En suivant les conseils et les traitements appropriés, il est possible de retrouver une fonction articulaire normale et de reprendre ses activités quotidiennes sans douleur.

N’hésitez pas à partager votre expérience ou cet article sur les réseaux sociaux afin d’aider et d’informer d’autres personnes qui pourraient être confrontées à une fissure du ménisque. Ensemble, nous pouvons sensibiliser davantage sur ce sujet et faciliter la guérison de chacun.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *